Je vous parle souvent du kéfir de fruit (et non de lait) mais je ne vous ai jamais écrit d’article dessus pour vous expliquer tous les bienfaits. Shame on me !

 

Tout d’abord, qu’est-ce que les grains de kéfir de fruit ?

 

Il est composé de levures et de bactéries qui forment des grains translucides. Il est aussi appelé « tibicos », « kéfir d’eau » ou « cristal japonais ». Leur quantité et leur taille augmente grâce à de l’eau sucrée, qui est leur moyen de vivre. Elles sont riches en bonnes bactéries (les lactobacillus delbruecki subsp. bulgaricus, Lactococcus lactis, Saccharomyces cerecisiae…. Vous le savez hein que notre corps est plein de bactéries ?) et c’est un bon probiotique. Elles produisent, entre autre, de l’acide lactique et du gaz carbonique qui permettent à la boisson de pétiller.

D’où viennent-ils ?

 

Le kéfir de fruit est connu en occident depuis le XIX° siècle. Les souches viennent entre autre, d’Amérique Centrale et d’Asie, mais surtout du Tibet. Un certain Monsieur Lutz aurait trouvé des grains de kéfir dans l’eau saturée de sucre de son cactus mexicain (figuier de Barbarie).

Pour celles et ceux qui veulent en avoir, il y a plusieurs groupes facebook dont celui là où ils en proposent par région (c’est comme ça que j’ai eu les miens). Vu leur volume grandissant de préparation en préparation (20 à 30% en plus si tout va bien), il n’est pas nécessaire d’en acheter sur internet. Vous en trouverez entre 5 à 10€ ce qui est déjà trop cher. Je viens même de voir qu’ils vendaient du kéfir lyophilisé en magasin bio ! Ce qui est une aberration pour moi, qu’est-ce qu’il ne faut pas faire pour pousser à la consommation…
Je peux aussi vous en proposer contre le montant des frais de port. N’hésitez pas à me contacter dans l’onglet qui se trouve en haut.

 

kefir de fruit

Quels sont leurs bienfaits ?

 

  • Aliment vivant qui fournit certains oligoéléments
  • Il est considéré comme un probiotique et utilisé pour ses propriétés diététiques
  • Digeste, il nettoie les intestins voire soulage certains désordres intestinaux
  • Il favorise le transit intestinal, réduit les flatulences et contribue à un système digestif sain
  • Santé et une longévité améliorée
  • En tant que probiotique, il apporte des bactéries et levures utiles à la digestion et au bon fonctionnement de l’organisme, des vitamines et des minéraux assimilables, et les protéines complètes
  • Le kéfir pourrait également aider à éliminer des envies malsaines de nourriture
  • Les Russes pensent que la consommation régulière du kéfir améliore l’état général de la santé, il est d’ailleurs proposé aux patients séjournant dans les hôpitaux, pour aider à combattre les infections et les maladies.
  • Le Kéfir contient du sélénio-méthionine qui est un anti-oxydant n’existant pas sous forme libre dans les aliments
  • Les peuplades vivant dans les plaines de l’Europe de l’Est disaient que le kéfir avait des propriétés «magiques» permettant de guérir les maladies gastro-intestinales.
  • Il aiderait aussi à prévenir les accidents vasculaires (crise cardiaque, accident vasculaire cérébral)

 

Comment les conserver ?

 

  • La meilleure façon de les conserver (et qui demande moins de travail) est de les laisser dans un bocal d’eau avec 1 cuillère à soupe de sucre. Il ne faut changer l’eau que tous les 15 jours. L’eau pourra alors servir pour arroser vos plantes (puisqu’elle est remplie de bons nutriments)
    Vous pouvez aussi le faire dans de l’eau sans sucre mais il va falloir changer l’eau plus souvent 😉
  • Vous pouvez aussi les congeler mais vous ne pourrez le faire qu’une fois.
  • Et dernière méthode, le séchage au dessus d’un radiateur ou dans un endroit chaud, ne les superposez pas pour une meilleure déshydratation. Puis, conservez les dans un bocal hermétique pendant maximum 1 an. Pour réactiver vos grains, il suffira de faire plusieurs bains de 12h avec 1 cuillère à soupe de sucre pendant 3 ou 4 jours.

 

Les ustensiles dont vous avez besoin

 

Avant de procéder à la préparation, les grains n’aiment pas le contact avec le métal, privilégiez donc le plastique ou le bois, l’inox peut aussi faire l’affaire. Regardez bien si vous avec ça chez vous avant de commencer car pour ma part j’ai dû aller en acheter.

Au niveau des ustensiles, il vous faudra :

  • 1 bocal de plus d’1L, 1.5L c’est bien
  • 1 passoire
  • 1 contenant pouvant accueillir 1L
  • de l’eau en bouteille c’est la mieux, sinon celle du robinet mais décantée. Perso j’ai un filtre à charbon qui laisse les minéraux
  • 1 cuillère ou 1 spatule
  • 1 entonnoir
  • 1 bouteille d’1L hermétique comme une bouteille de limonade (attention a celle acheter pas cher dans les grandes surfaces, j’ai vu des mauvais retour dessus ! Une mauvaise fermeture et elle éclatera…). Essayez d’en recycler une lors d’un repas ou d’en demander une à quelqu’un de votre entourage qui en boit.

Je vous parle d’une bouteille de plus d’un litre, car il faut toujours un espace entre le liquide et l’ouverture, car avec la fermentation, ça risque d’exploser. En fin de préparation, il faudra si possible ouvrir votre bouteille à coté de l’évier.

 

kefir de fruit

Place à la recette de base

 

Pour commencer vos boissons au kéfir de fruit, je vous conseille la recette de base (qui s’appelle F1 c’est-à-dire 1ère fermentation) pour vous familiariser avec le gout, vous pourrez changer après 😊

 

Pour 1 litre d’eau :

  • 20 g de grains de kéfir
  • 20 g de sucre
  • 1 figue sèche
  • 2 ou 3 tranches de citron bio ou non traité

Le choix du sucre : vous pouvez mettre du sucre roux bio, du sucre intégral type rapadura. Le sucre blanc est aussi bon mais le roux complet bio contient plus de sels minéraux, à vous de choisir. Quant au miel, il est fongicide, et puisque le kéfir est un champignon, il risquerait de le tuer.
Les grains se nourrissent des sucres de la figue et du sucre, vous en trouverez peu en fin de préparation ! Il est donc indispensable de mettre du vrai sucre et non des édulcorants pour la santé de vos grains !

kefir de fruit

  1. Mettez tous les ingrédients dans votre bocal et mélangez.
    Vous avez 2 façons de procéder, soit vous fermez le bocal (il faudra alors assez d’espace entre la boisson et le couvercle) soit vous le laissez entrouvert, il faudra alors le couvrir d’un linge pour que personne n’entre dedans ;). De préférence à température ambiante et à l’abris du soleil.
  2. Quand la figue est remontée à la surface, vous savez alors que votre boisson est prête, normalement c’est au bout de 24h à 48h.
  3. Récupérez la figue et les tranches de citron (que vous pourrez congeler pour en faire des confitures ou d’autres choses !).
  4. Transvasez le liquide et les grains dans votre passoire avec un contenant en dessous
  5. Refaites un kéfir avec les grains ou mettez-les au repos (voir comment les conserver plus haut)
    Je ne trouve pas nécessaire de rincer les grains tout le temps, je le faisais avant et au final ils vont très bien sans en abuser.
  6. Mettez la boisson en bouteille.
    Vous pouvez immédiatement la consommer mais elle ne sera pas fraîche, et surtout pas pétillante.
  7. Sinon vous pouvez faire une F2 (2ème fermentation qui va produire du gaz et transformer votre boisson en soda)
  8. Ajoutez dans votre bouteille ce que vous voulez : herbes, fruits, infusions, pourquoi pas du thé. Mélangez-les entre eux pour créer des nouvelles saveurs. Faites vous plaisir ! (Personnellement, ce que je préfère c’est de mettre de la lavande fraîche du jardin ou de la menthe poivrée)
  9. Laissez encore 24h à 48h dehors. Maintenant que vous avez enfin votre soda fait maison (bénéfique pour votre santé !), mettez-le au frigo pour qu’il soit frais et régalez-vous.
  10. Il se conserve quelques temps au frigo mais si vous prenez trop de temps pour le boire, il risque de devenir acide.

En conclusion

  • il y a une F1 qui dure 24h à 48h dehors
  • puis une F2, qui dure aussi 24h à 48h dehors avec l’ajout d’ingrédients
    Personnellement, je fais 24h pour chaque fermentations et ça me convient très bien

Plus vous attendez, moins il y aura de sucres puisque les grains vont tout manger. Si ce n’est pas assez pour vous en F2, rajoutez-en à votre convenance.

kefir de fruit

 

Autres utilisations des grains ?

 

Si vous avez trop de grains et que vous n’arrivez pas à tout donner, vous pouvez les utiliser pour en faire des crèmes, apparemment c’est bon pour les problèmes de peau (psoriasis, ezcéma…). Il suffirait de les mixer avec de l’huile (par exemple coco), je n’ai cependant pas vérifié cette information car je n’ai pas de problèmes…
Vous pouvez faire des pâtes à pain/tarte car il remplace la levure. J’avais même trouvé cette recette pour en faire des yaourts végétaux (en remplaçant les levures lactiques en sachet). Vous pouvez utiliser l’eau de repos pour nourrir vos plantes comme dit plus haut. Les grains sont aussi bons pour les poules, chevaux, animaux domestiques.

kefir de fruit

En conclusion

 

C’est un bon moyen de se faire plaisir, c’est vraiment agréable pendant une journée d’été ! Ça ne vous demande pas beaucoup d’argent pour en réaliser par contre ça va vous demander un minimum d’entretien, il ne faut pas se le cacher. Si vous comptez en donner, essayez d’avoir 2 bocaux : 1 avec des grains sains et 1 avec les grains de vos expériences. Il est important de donner des grains en bonne santé.

Je vous proposerai au fur et à mesure des recettes pour réaliser votre cidre maison ! Un vrai délice qui peut surprendre vos invités. Mais aussi comment faire de la confiture avec les restes de vos fruits. En attendant, je vous laisse découvrir ou redécouvrir ma recette de Carrot Cake que vous allez pouvoir accompagner de kéfir 😉

 

Connaissiez-vous le kéfir de fruit ?
Si oui, n’hésitez pas à m’écrire en commentaire vos retours.
Si non, est-ce que l’expérience vous tente ?

Laisser un commentaire

Ceci est une boutique de démonstration pour test — aucune commande ne sera honorée. Rejeter

%d blogueurs aiment cette page :