Après un sondage en story instagram, vous avez voté en grand nombre pour vouloir un post/article de blog sur des astuces pour bien débuter dans le “zéro déchet”. C’est avec plaisir que je vais vous écrire tout ça, mais avant toute chose, si vous n’êtes pas convaincu de pourquoi réduire ses déchets, je vous conseille de lire l’article que j’ai écrit ici-même : « Pourquoi est-il important de réduire ses déchets ? »

 

LES PRINCIPES

Je vais partager mes réflexions suivant plusieurs catégories mais il y a quelques règles de base à savoir (qui sont à appliquer pour chaque catégorie)

  • Privilégiez les matériaux longue durée ou recyclables pour vos futurs achats (bois, inox, verre). Par contre, ce n’est pas pour cette raison qu’il faut jeter tous vos plastiques du jour au lendemain. Si ils sont toujours bon, utilisez-les jusqu’à leur fin. Réduisez au maximum vos achats de plastique, peu importe lesquels (emballage de sandwich, gobelet du cafe, tupp, gourde….)
  • Ne gaspillez pas votre nourriture, congelez si vous n’en voulez plus ou cuisinez-la d’une autre façon. Dieu sait le nombre de recettes qu’il existe sur internet. Et ne prenez que la quantité qu’il vous faut lors de vos repas. (L’application mobile « Frigo Magic » peut vous donner des idées de recettes à partir des restes de votre frigo)
  • Avant d’acheter n’importe quel objet, regardez si vous pouvez le remplacer par un autre en votre possession ou le trouver en seconde main (gain d’argent !)
  • Refusez ce dont vous n’avez pas besoin
  • Réduisez ce dont vous avez besoin mais que vous ne pouvez pas refuser
  • Réutilisez ce que vous consommez et ne pouvez ni refuser ni réduire
  • Recyclez ce que vous ne pouvez ni refuser, ni réduire, ni réutiliser
  • Compostez le reste

zéro dechet une julie verte

 

Et puis c’est aussi faire un travail sur soi ! Revoir son mode de vie et son alimentation. Il vous faudra de l’organisation, je ne vais pas le cacher. Mais ce n’est pas insurmontable et c’est pour la bonne cause ! Concernant l’alimentation, il faut avant tout manger des plats faits maison avec des produits locaux de préférence ! Les produits transformés ne sont pas bon pour la santé et ne sont pas du tout zéro déchet avec leurs emballages à tire larigot. Un plat rempli de saveurs, sans additif, sans conservateur et sans ajout de sel ou de sucre caché, c’est ce qu’il y a de meilleur pour vous !

 

PAR OÙ COMMENCER ?

Avant toute chose, il est important de ne pas se mettre la pression. Faîtes les choses à votre rythme. Il vaut mieux faire petit à petit mais sur la longueur que trop d’un coup et s’arrêter après car on n’y arrive plus. Si vous faites des écarts sur votre parcours, ce n’est pas grave tant que vous gardez le même objectif en vue ! Il ne faut pas s’en vouloir et être bienveillant envers soi-même.

Une des premières choses que vous pouvez faire, c’est de regarder les déchets que vous produisez le plus dans chaque pièce de la maison/au boulot/sur les trajets et réfléchir à comment les réduire. Regardez aussi si vous jetez bien tout ça, on est souvent embrouillé avec les logos et autres informations.

Par exemple, si vous utilisez encore des cotons jetables ou des bouteilles en plastiques jetables, il serait bien de les remplacer par du lavable.

Si vous pensez avoir du mal à garder le cap, je vous propose de vous tenir à une de vos envies/besoins (ex : ne plus utiliser de coton jetable) et de vous y tenir pendant un petit temps ! Une chose à la fois, quand elle sera ancrée dans vos habitudes, vous pourrez passer à une autre.

 

C’EST PARTI !

Je vais vous lister des choses que vous pouvez faire, il y en a bien sûr moult autre mais c’est un début. Vous pouvez choisir de commencer par tel ou tel pour X raisons (plus facile, moins cher, plus rapide …)
A vous de voir 🙂

 

 

 

coton démaquillant, une julie verte, zéro déchet
Mes cotons démaquillants lavables, en vente sur mon site

 

LA SALLE DE BAIN

Remplacez :

Explications : En moyenne, surtout les femmes, peuvent jeter jusqu’à 6 cotons par jour soit 180 par mois et 2160 par an…
Quand on sait que la culture de coton (conventionnelle) est l’une des plus polluante (24% des pesticides mondialement produits), ça ne vaut pas le coup !

  • Les produits liquides pour son hygiène corporelle en solide

Explications : Vous serez bien mieux (et la planète aussi) sans les bouteilles en plastique et les produits remplis
d’ingrédients douteux (parfum irritant, perturbateurs endocriniens, cancérigènes, plastique…)

  • Les brosses à dents en plastique par des recyclables/compostables

Explications : leurs remplaçantes n’ont rien à envier à celles du commerce.
Dureté des poils et longévité, tout est identique sauf que les matériaux sont recyclables.

  • Les coton-tiges jetables par des oriculi, des Clears ou vos auriculaires (plus zéro déchet tu meurs)

Explications : Ces alternatives sont sans danger pour vous car ils n’endommagent pas vos oreilles comme peuvent le faire les coton-tiges normaux.
Il y a un coup de main à prendre et il existe plusieurs modèles. Ça peut être déroutant au début mais on s’y fait vite. Nos oreilles restent propres !

  • Pour les soins des cheveux, utilisez des huiles, des poudres ou de l’aloe vera/gel de lin maison.

Explications : Pareil que pour les savons/shampoings, nous pouvons consommer beaucoup de produits et donc beaucoup d’emballages.
Cependant, il y a des moyens simples et efficaces de prendre soin de ses cheveux, les produits seront bien sûr différents selon le type.
Mon must-have ? L’huile de coco et l’aloe vera pour avoir les cheveux en bonne santé et tout doux.

  • Pour les hommes, il existe aussi des choses !

Explications : Les huiles/savons de rasage, les produits coiffants et pour entretenir la barbe des huiles (dont l’argan).

  • Les mouchoirs jetables par ceux lavables

Explications : On a souvent le nez qui coule pour pas grand chose, ne serait-ce que pour les rhumes, autant dire que nous pouvons consommer beaucoup de mouchoirs.
J’ai beaucoup réduit mes déchets rien qu’en en utilisant des mouchoirs lavables. 20 milliards sont vendus en France chaque année !
Ils sont issus d’une industrie lourde et polluante (transformation du bois en cellulose) et cautionne alors la déforestation/l’utilisation massive de l’eau.

  • Les cires en pots ou les rasoirs jetable par des cires au sucre ou des rasoirs de sûreté

Explications : Pour ceux et celles qui se rasent, vous pouvez le faire avec un rasoir de sûreté. Les lames durent plus longtemps et vous en trouverez en 100% inox. Quant à la cire, vous pouvez la faire vous même ou en acheter.
Elle est compostable puisque les poils et les ingrédients utilisés (à vérifier !) le sont.

  • Les protections hygiéniques par des lavables ou une cup

Explications : Un femme d’un flux moyen peut acheter 1 paquet à 3€50 par mois, ce qui revient à 42€ à l’année. Je ne parle même pas des déchets et des substances qui sont misent au contact d’une partie extrêmement fragile de notre corps. Qui a déjà entendu parlé du Syndrome du choc toxique ? Quant aux serviettes hygiéniques lavable bio, il vous en faudra minimum 3 pour faire un cycle, ce qui correspond plus ou moins à 50€. Elles ont l’avantage de s’utiliser sur plusieurs années ! Financièrement, vous êtes gagnantes à changer vos habitudes (gain d’argent et meilleure santé !)

  • Faire ou acheter des produits de beauté plus sains

Explications : Privilégiez la qualité bio (sans greenwashing : exit L’Oréal, Garnier et tout) et éthique, si c’est possible.
Slow Cosmétique est super pour trouver tout ça. Pour apprendre à décrypter les étiquettes, je vous conseille ce site. 

 

 

bocaux vrac zéro déchet une julie verte
Mes bocaux réutilisés avec les herbes sèches de mon jardin, ©unejulieverte

 

LA CUISINE

  • Limitez votre consommation de plastique

Explications : Qui n’a pas entendu parler des plastiques qui rejettent des substances nocives ?
Bouteille, tupp,etc. Elles se dégagent avec la chaleur mais pas que.  

  • Cuisinez vous-même 

Explications : Ne pas acheter des produits tout faits réduit beaucoup vos déchets et en plus si vous arrivez à vous fournir en prenant du vrac,
c’est le top ! (mêmes les grandes surfaces en proposent maintenant)

  • Conservez vos aliments vrac dans des bocaux 

Explications : Où mettre toutes vos courses vrac ? Il vous faut des bocaux recyclés ou achetés en seconde main (brocante, le bon coin…) pour les conserver comme il faut (attention aux mites).
C’est la base dans une cuisine Zéro Déchet.

  • Remplacez vos bouteilles d’eau en plastique par des gourdes lavables

Explications :  En inox, c’est mieux 😉 (le plus durable, parole d’une fille qui a cassé la sienne en verre au bout d’1 semaine…).
En plus celle à 2 parois, gardent la fraîcheur des boissons (excellent en été !!) et la chaleur des cafés et des thés coulés dedans le matin (parfait pour l’hiver).
Elles le restent pour plusieurs heures  sans que la parois extérieur nous brûlent. 

  • Si vous êtes adepte de l’utilisation du sopalin pour tout à la maison, remplacez-le par des essuie-tout lavables

Explications: 2 paquets jetables à 2€ par mois pendant 12 mois revient à 48€, un rouleau de 8 feuilles lavables revient + ou – à 35€ !
Vous réalisez déjà des économies sur la première année mais les essuie-tout lavables s’utilisent sur une plus longue durée ! Adieu la montagne de déchets et les déforestations !). 

  • Les pauses déjeuners avec couverts, gobelet et repas faits maison (adieu les tentations)

Explications : On est jamais assez prudent, on sait ce qu’on mange et on produit le moins de déchet possible.

  • Les éponges par des tawashi ou autres produits

Explications : Quand je vois ce qu’on peut utiliser comme éponge, les changer par une forme plus durable ne fera pas de mal et coûtera moins chère !

  • Le liquide vaisselle par un produit plus écologique

Explications : Les blocs de savon de Marseille peuvent faire l’affaire. On peut aussi les faire soi-même
ou les acheter en vrac dans les magasins vrac ou bio.

  • Les filtres à café et les capsules par des filtres réutilisables

Explications : Il existe maintenant des alternatives pour boire son café sans déchet (filtre à café en lin bio et capsule en inox).
Les capsules toutes faite sont 5 à 7 fois plus chères qu’un café moulu classique ! Il peut même se trouver en vrac.

 

 

 

course vrac zéro déchet, une julie verte
Exemple de course zéro déchet réalisée en vacances, ©unejulieverte

 

LES COURSES

  • Achetez ou cousez des sacs vrac

Explications : Les magasins ont changé leurs sacs en plastiques mais même si ils sont remplacés par ceux en carton, cela engendre beaucoup de déchets.
Les sacs lavables de différentes tailles sont super pratiques pour les limiter et prendre juste ce dont on a besoin.

  • Prendre des bocaux, des tupp, des bee wraps

Explications : Pour les produits qui ne peuvent pas être mis dans des sacs, il vous faudra de quoi les transporter. Par exemple : le fromage, les produits laitiers (beurre, yaourt…),
les produits animaux (oeuf, viande, poisson).
(Bee Wrap ? Tissu enrobé de cire d’abeille qui remplace le cellophane ou le papier alu)

 

 

LES SORTIES 

Prenez avec vous :

  • des sacs vrac
  • des gobelets lavables
  • des débarbouillettes (plus petit que des essuie-tout)
  • des pailles réutilisables (ou ne pas en prendre tout court)
  • des couverts (camping par exemple)
  • des sacs de courses (tote bag, cabas)

Explications Quand on est pas dans notre élément, il faut prévoir à l’avance pour engendrer le moins de déchets possible.
Le mieux est de penser à ce dont on aura besoin avant de sortir.
Mais en prenant tout ça, vous pouvez déjà parer à plein de situations.

 

 

 

pastille wc maison une julie verte
Pastille wc maison, ©unejulieverte

 

LE MÉNAGE

  • Acheter des ingrédients brutes

Vous n’avez besoin que de peu de produits pour tout faire. Du bicarbonate de soude, du vinaigre (les gros bidons sont plus économiques, vous allez voir que ce n’est pas trop ;)), du savon de Marseille (un authentique comme ceux de : Serail, Marius Fabre, Fer à cheval, La corvette), du savon noir, des cristaux de soude, de l’acide citrique et du percabonate de sodium. Voilà tous les produits que j’utilise pour nettoyer TOUTE la maison. Ils se trouvent tous en grandes surfaces ou en magasin bio..

  • …… et faire ses propres produits

Explications : Rappelons que les produits ménagers du commerce sont nocifs pour notre santé et celle de votre entourage mais aussi de la planète (l’air intérieur est 5 à 7 fois plus pollué qu’à l’extérieur !). Vous pouvez réaliser (avec tous les ingrédients cités plus haut) des produits pour : le sol, la robinetterie, blanchir le linge terne, la lessive, la vaisselle, les wc, le plan de travail, les vitres, le lave-vaisselle…). 

 

 

LA MODE

 

  • Achetez en seconde main ou réalisez vos vêtements dans des tissus les plus écologiques possibles 

Explications : L’industrie textile est la 2ème industrie la plus polluante du monde ! Nous devons faire attention à ce que nous mettons et comment ils ont été faits. Nous avons le pouvoir d’agir. Si la demande devient plus forte pour les matières plus écologiques, nous serons gagnants. Je vois déjà que Lidl propose des tissus bio ou sans produits chimiques ! Boycottons les industries polluantes ! Achetons de la qualité et plus durable ! Au lien de prendre 5 hauts, économisons pour nous en prendre un seul, beau et plus écologique.

 

 

Le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas ! Gardez-le en tête.

 

DES IDÉES

Vous trouverez sur mon blog des recettes culinaires mais aussi des DIY pour les cosmétiques (dentifrice, déodorant, démaquillant pour les yeux)

Coté livre, vous trouverez une grande source d’inspiration comme celui de Béa Johnson « Zéro Déchet », de la Famille Zéro Déchet « Famille presque zéro déchet » (1 version est aussi disponible pour les enfants), de Camille RATIA « le Zéro Déchet »

 

 

J’espère qu’avec ces quelques lignes, je vous ai donné la motivation et le courage de sauter le pas. Vous avez de quoi faire. N’hésitez pas à partager vos expériences sur mes comptes Facebook ou Instagram avec le hashtag #unejulievertezd, mon pseudo : Une Julie Verte ou à me poser des questions si vous avez des doutes.

.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :