comment bien voyager zero dechet une julie verte

Comment bien voyager ? (focus sur le zéro déchet et l’écologie)

Les beaux jours commencent à pointer le bout de leur nez et nous pensons déjà aux vacances. Quand on décide de voyager, nous y allons pour passer des bons moments sans prise de tête. Le problème, c’est qu’on peut très vite surconsommer sur place.
En tout premier,  je vous invite à lire l’article que j’ai écrit sur « Pourquoi est-il important de réduire ses déchets ? » pour bien comprendre l’enjeu. Je vais vous expliquer dans cet article comment voyager léger en produisant le moins de déchets possible. Je ne ferai pas de distinction de voyage, que vous soyez backpacker ou que vous logez tranquille dans un logement, prenez simplement les informations qui vous sont utiles :).  

 

 Comment voyager ? 

Le mieux est de bien choisir sa destination en amont. Comme l’ont fait mes amis « les deux crapahuteurs » partis faire le tour du monde… en stop ! Ils sont partis de France et sont actuellement en Asie sans avoir pris une seule fois l’avion ! #respect. Bien sûr, nous ne pouvons pas tous faire ça, ça demande un grand investissement mais ça fait réfléchir sur nos moyens de transport. Vous avez donc plusieurs choix devant vous selon la situation : vous pouvez faire une belle randonnée en marchant ou en faisant du vélo sur plusieurs jours, vous verrez du paysage (et dieu sait que la France est un beau pays !), vous vous musclerez et votre empreinte écologique sera quasi-nulle. Le covoiturage et l’auto-stop aident à réduire le coût du trajet et à moins polluer. Essayez de vous placer dans un carrefour avec pas mal de circulation. Le train est rapide et moins polluant bien que son prix soit relativement élevé. En mer, la voile a le mérite d’utiliser la force du vent bien que ce moyen soit difficilement accessible. Quant à la voiture, organisez à l’avance vos visites afin d’éviter de trop nombreux aller-retour, vous économiserez en argent et en essence. Par contre, avec toutes ces idées, essayez de ne pas prendre l’avion pour des trajets courts. Nous savons tous que prendre 1 fois l’avion sur l’année flingue son émission carbone et ça serait dommage si d’autres moyens de transports sont disponibles !  

globe trotteur voyage zero dechet une julie verte

 

 Quels produits prendre ? 

Si vous êtes adepte d’une routine minimaliste, vous serez déjà habitué par ces produits. En règle générale, pour voyager léger, privilégiez les produits polyvalents. Pour conserver mes recettes lors de votre voyage, vous avez le choix entre les pots de récup en verre, en plastique ou en aluminium. Le verre peut être recyclé à l’infini mais pèse plus que le plastique qui peut être recyclé qu’une à deux fois seulement. A vous de voir. Vous pouvez alors faire votre lessive/vaisselle et avoir une bonne hygiène corporelle avec seulement 8 produits (au minimum).
Petit aparté, si vous prenez l’avion, attention à ne pas prendre des contenants renfermant des liquides de plus de 100ml, l’ensemble doit tenir dans une pochette transparente de 20x20cm.
Et maintenant, c’est parti pour les explications et les DIY.  

 

 L’hygiène corporelle : 

  • Pour le corps
    Vous pouvez vous laver avec un savon saponifié à froid (léger, agréable, non irritant, écologique). Choisissez-le bio, sans parfum ajouté et sans huile de palme, il ne polluera pas les nappes phréatiques. Une pochette imperméable sera très utile pour le transport (légère et peu encombrante). Pour ne pas sentir le fennec, je vous propose de réaliser un déodorant maison (le fouetté ou le stick). Ou encore plus minimaliste et à ne faire que sur une courte durée : une noisette d’huile de coco avec 1 goutte d’huile essentielle de palmarosa. Si vous le supportez (et que vous ne transpirez pas beaucoup) un peu de bicarbonate pur. Si vous avez la peau sèche, vous pouvez prendre un tube d’aloe vera que vous mélangerez avec de l’huile de coco, ou bien avec mon baume nourrissant solide.

  • Pour les cheveux
    Il existe maintenant plusieurs marques qui proposent des shampoings solides, vous pouvez aussi le réaliser vous même. J’aime beaucoup ceux de la marque Druydes (qualité des produits au top, compo minimaliste, aucun allergène, bio). Pour les nourrir, prenez les mêmes produits que pour le corps : huile de coco ou baume nourrissant solide avec de l’aloe vera.

  • Pour le visage
    Première étape pour les personnes qui se maquillent, utilisez de l’huile végétale non comédogène et des cotons démaquillants lavables. Continuez en vous nettoyant le visage avec du savon d’alep (toujours le faire après un démaquillage) puis appliquez une huile végétale selon votre type de peau avec une touche d’aloe vera si elle a besoin d’être hydratée. Choisissez une huile végétale multi-fonctions (soins et démaquillage) comme l’amande douce, la jojoba, et celle aux noyaux d’abricot.

  • Pour l’hygiène buccale
    Vous pouvez utiliser ma recette de dentifrice maison sans fluor et sans bicarbonate, qui est dispo sur mon blog. Il en existe aussi des solides ou en poudres. Le plus minimaliste, serait de prendre le savon de Marseille/savon d’alep. Les brosses à dents en bambou sont recyclables et prennent peu de place, il en existe aussi en plastique recyclé. Si vous avez besoin d’une pochette pour les transporter, vous en trouverez dans ma boutique en ligne, par ici.

 

 Trousse de secours : 

  • Quoi prendre ?
    Quand on part en randonnée, on ne sait jamais ce qu’il peut nous arriver. Prévoyez un minimum de matériel médical avec vous que ça soit pour vous ou les autres. Prenez une trousse de secours comprenant :
    – un paquet de compresses stériles, boîte de pansements divers,
    – unidoses d’antiseptiques/désinfectant, des unidoses de sérum physiologique,
    – des sparadraps, bandages de soutiens, – des ciseaux à pansement, des paires de gants en latex,
    – des couvertures de survie,
    – des antidouleurs/antidiarrhéiques et des aquatabs (purificateurs d’eau).
    Vous trouverez tout ça dans des kits déjà faits ou faites-le vous même.

    Je vous conseille aussi de vous procurer quelques huiles essentielles. Elles sont très utiles comme :
    – l’hélichryse italienne (anti-hématome spectaculaire, cicatrisante, hémostatique),
    – le tea tree (anti-infectieux puissant, antiviral, renforce les défenses immunitaires, action contre les coups de soleil, piqûres d’insectes, désinfectant),
    – l’eucaplytus radiata (prévention des états grippaux), bois de rose (tonifier, contre la fatigue musculaire),
    – la menthe poivrée (digestion, nausées, mal des transports, crise de foie, fatigue général, migraines, maux de tête, démangeaisons, nez bouché),
    – la lavande aspic (coups de soleil, brûlures, petites plaies, problèmes de peau (acné, psoriasis, mycoses, pied d’athlète, escarres), migraines, maux de tête, piqûres d’insectes)
    Les huiles essentielles n’étant pas à prendre à la légère, je vous invite à vous renseigner de plus près avec des livres comme celui de Danièle Festy « La bible des huiles essentielles« , celui sur « mes 15 huiles essentielles » qui pourra facilement se prendre en voyage.

    Si vous êtes perdu en forêt, il est bon d’avoir toujours un sifflet sur soi. Si des animaux commencent à se montrer agressifs (en particulier des chiens), il est important d’avoir une bombe gel au poivre dans sa poche (mauvaise expérience personnelle).
    Ayez toujours avec vous plusieurs tailles de tires-tiques puis appliquez du tea tree sur la piqûre.

  • Des accidents ?
    Si vous avez des coups de soleil, appliquez de l’aloe vera, et si vous avez, quelques gouttes de lavande aspic. Ce qui est un peu rouge apparaîtra bronzé le lendemain.
    Les piqûres d’insectes peuvent être soulagées par l’huile essentielle de tea tree ou lavande aspic (1 goutte 3 fois par jour). En cas de morsures ou piqûres d’animaux venimeux, elle peut aussi aider (guêpes, méduses, vives, scorpions, puces, araignées, taon, aoûtat)

  • Des coupures ? L’aloe vera ainsi que la lavande aspic ou le tea tree seront là pour aider à cicatriser.

trousse secours voyage zero dechet une julie verte

 

 La lessive et la vaisselle : 

  • Pour faire la vaisselle :
    Personnellement, ça fait un moment que j’utilise le savon de Marseille comme nettoyant vaisselle. Il est très efficace et mousse très bien. Utilisez une éponge en tissu recyclé (tawashi) pour remplacer celle habituelle).

  • Pour faire la lessive :
    Vous trouverez ma recette pour faire sa lessive au savon de Marseille par ici. Si vous avez des cendres, vous pouvez aussi en réaliser une. De même si vous trouvez des feuilles de lierre trouvé dans la forêt. Javais déjà écrit la recette sous cet article. Si vous avez des tâches, faites un pré-lavage avec du savon de Marseille.

  • Reconnaître les « vrais » savons de Marseille
    Le savon de Marseille : nettoyant doux, hypoallergénique (préférez-le sans huile de palme et sans ajout de glycérine. Les 4 marques à privilégier sont : Marius Fabre, Fer à Cheval, Le Serail, La Corvette). 

  savon de marseille fer a cheval zero dechet une julie verte

 

 Les courses : 

  • Où ?
    Les courses en vrac sont désormais disponibles dans toute la France/monde (magasin bio, supermarché). Privilégiez les produits locaux, frais et de saison, si vous le pouvez sans traitement et/ou bio. Il y a aussi de plus en plus de ventes chez le producteur. Elles le sont aussi depuis des années sur les marchés ! Renseignez-vous sur les dates avant de partir. Voici une listes de cartes indiquant les magasins proposant ce moyen de consommation en France : Terre et avenir (bio et vrac) – FranceInterC’lairdutemps (courses sans supermarché)

  • Comment s’équiper ?
    Prenez avec vous des sacs vrac de différentes tailles. Si vous achetez de la viande ou du poisson, demandez à mettre vos pièces dans des boîtes alimentaires propres. Je n’ai jamais eu de réponse négative jusqu’à présent. Quant au fromage, vous avez le choix entre les boîtes pour les pâtes molles ou les Bee Wrap bio pour ceux qui sont en pâtes dures. Pour tout transporter, vous pouvez prendre un grand sac (il faudra de l’organisation et faire attention à l’ordre d’arrivée des aliments, ne pas mettre les œufs au fond par exemple)

courses voyage zero dechet une julie verte

 

 La cuisine : 

  • Quoi ?
    Avec les produits frais de saison et locaux (voire bio) que vous avez pris en courses.

  • Comment ?
    Si vous êtes en camping/trek, préparez vos repas avec un réchaud ou un rocket stove portatif (privilégiez les matériaux en inox ou en titan, plus durables). N’hésitez pas à prendre un contenant avec de l’huile d’olive, des plus petits pour les condiments (sel, poivre, épices). Il existe des planches pour découper très fine et légère, sinon faites-le sur du bois. Prenez toujours un couteau ou un multi-tools sur vous, ça peut être super pratique pour de nombreuses tâches. Si vous voulez aller plus loin, vous pouvez prendre avec vous un petit livre pour reconnaître les plantes (cf : Couplan avec « Plantes sauvages comestibles et toxiques » ou « la survie douce« ) puis les cueillir et les cuisiner.

voyage zero dechet une julie verte

 

 Les sorties :

  • Les smartphones sont pratiques lorsque vous avez une sortie prévue d’avance. Vous pouvez y stocker votre place de ciné, concert, théâtre, de train …. Ça permet de ne pas imprimer pour rien et de ne pas s’encombrer avec une imprimante. Il fait office de GPS. N’oubliez pas de prendre une batterie externe ou une batterie solaire pour le recharger.
  • Pour boire
    Vous pouvez prendre une gourde filtrante (de type Katadyn souple), elle remplacera à merveille les bouteilles d’eau du commerce. Le principe est simple et légère, elle filtre l’eau que vous mettez dedans (rivière, lac…) et la nettoie de toute bactérie et de tout micro-organisme (ne supprime pas les virus). Vous pouvez aussi prendre un deuxième moyen de stockage (gourde inox, camel pack) pour conserver l’eau filtrée, pratique si vous n’avez pas de point d’eau sur tout votre trajet.

  • Pour manger
    Comme dit plus haut, privilégiez l’inox comme matériau, c’est le plus sain pour votre santé mais il est aussi pratique car il va aisément sur le feu et il est donc très durable. Prenez-le pour vos assiettes, couverts, gobelets (lors de festival, marché ….). S’il vous plait, ne jetez rien par terre, mettez dans votre poche ou dans un sac jetable puis déposez vos déchets dans la première poubelle en vue.

pique nique voyage zero dechet une julie verte


Je n’ai bien sûr pas pu parler de tous les aspects mais j’espère qu’avec tous ces conseils, vous pourrez prévoir correctement votre voyage.
D’ailleurs si vous le mouvement zéro déchet vous intéresse, je vous propose cet article que j’ai écrit il y a quelques temps. Il vous donnera toutes les pistes pour passer y passer sans stress.

N’hésitez pas à visiter ma boutique en ligne puisque je suis créatrice d’objets zéro déchet. Il y aura peut-être un petit quelque chose qui vous aidera pour votre voyage. En tout cas, ça me ferait super plaisir de voir que mes objets sont utiles même à l’autre bout du monde.

4,0020,00


Partagez vos expériences DIY ou vos avis sur cette article sur mes comptes Facebook ou Instagram avec le hashtag #unejulievertezd, mon pseudo : Une Julie Verte. Je serais super contente de les voir et je les partagerais à mon tour.

 

 

Étant ambassadrice, certains liens de cet article sont affiliés au site Slow Cosmétiques qui regroupe plusieurs produits éthiques, de qualité et bio. Si vous aimez ce que je vous propose, vous pouvez m’aider en achetant via ces liens. De plus, vous obtiendrais 5€ de remise pour votre première commande en cliquant sur ce lien. Merci beaucoup ;).

 

 

comment bien voyager zero dechet une julie verte

Ne ratez aucun article

Laisser un commentaire